Comment entretenir le manche de son couteau ?

Les manches en pointe de corne, corne et bois de cerf

Il s'agit de matières naturelles. Le manche ne se mouille pas, sinon il peut finir par gonfler et se fendre. La corne est composée de kératine, comme les plumes, les ongles. C'est pour cette raison qu'il existe une grande variété de couleur et que ce matériau magnifique nécessite un minimum d'entretien. Pour les manches en corne (pressée), veillez à effectuer un lavage manuel délicat.

Le manche : Uniquement s'il est sali. Avec un chiffon à peine humide, nettoyez la partie salie. Un couteau Arbalète G. David avec un manche en corne (quelque soit la corne) ne doit être ni trempé dans l'eau ni passé sous le robinet.

Les manches en aluminium, inox et acryliques

Les manches qui sont constitués de bois français ou exotiques

Les manches en bois sont plus résistants à l'humidité. Cependant nous vous conseillons d'éviter de le mouiller.

Le manche : Utilisez un chiffon humide pour nettoyer le manche de votre couteau, puis séchez le manche directement.

Les bois : si le bois devient sec ou/et terni, passez avec un chiffon doux d'huile d'olive sur le manche pour nourrir le bois et lui conférer une patine plus brillante.

Les manches en aluminium, inox et acrylique résistent au fait d'être mouillés.

Vous pouvez donc nettoyer le manche de votre couteau avec une éponge mouillée, IDEM pour la lame.

Dans tous les cas, il faut les essuyer après utilisation.

Produit ajouté à la liste de souhaits